Saevus - L'accroche

Publié le par Heuhh

Après la nouvelle d'introduction, voilà l'accroche de Saevus, qui explique le pourquoi du comment...

Accroche

L’univers

Lorsque le thème du concours est paru, je me suis dit que je devais écrire un jeu ayant pour thème l’histoire et surtout se basant sur un fait historique important. Je me suis rapidement tourné vers les guerres de religions du XVIème siècle. Je me disais qu’il fallait aussi un travail en sous-marin d’une organisation qui créerait un événement spécial.
Ensuite, quoi de plus important à cette époque que la Saint Barthélémy, mon événement était donc tout indiqué. Pour le coté mystérieux, il fallait juste donner une raison à cet événement, la papauté est un classique en terme de conspiration, mais pourquoi pas.

Etant fan de zombie et de post-apocalyptique, je souhaitais aussi ajouter cet ingrédient, donc partir sur une manigance papale pour rendre les gens frénétiques (les catholiques), ce qui aurait conduit au massacre des protestants. Une drogue mise au point par le Vatican a donc conduit à la Saint Barthélémy.

Le hic qui change tout est que le Vatican a perdu le contrôle, et cette drogue a mal été maitrisée et s’est finalement propagée à travers le pays. Elle a rendu les gens sauvages et cette sauvagerie est devenue transmissible (ils sont appelés à l’époque des Saevilis). Les symptômes ressemblent à la rage sans l’issue fatale. La France s’est donc transformée en un immense territoire sauvage où règnent des êtres assoiffés de violence.

Les pays alentours ont commencé à créer des frontières s’appuyant sur les limites naturelles, pour cela ils ont principalement utilisé les fleuves, le Rhône,  le Rhin et la Moselle à l’Est et l’Ebre au Sud, ils ont fortifié les passages non limités par ces cours d’eau et détruit tout les ponts permettant de les traverser.

Le but ludique de cette mise en scène est de proposer une réserve d’êtres qui vont finalement créer une société qui leur est propre. Mais ils seront toujours vus comme des bêtes par les pays « civilisés ». Ceux-ci traiteront les rares Saevilis qui arrivent à passer les frontières comme des sous-hommes, ils les enfermeront, les tortureront et organiseront des sortes de ghettos. Les frontaliers iront même jusqu’à organiser des chasses en pleines zone sauvage afin de distraire les nobles.

Bien sûr, la papauté n’hésitera pas à parler de démons créés par les protestants, alors qu’elle est à l’origine de ces maux.

L’aventure

Pour impliquer les joueurs dans cet univers, ma volonté est d’abord de les mettre au centre de la genèse. Le premier scénario, qui sert d’introduction au monde, les amène jusqu’à la Saint Barthélémy où ils se retrouveront impuissants.
Afin de les impliquer avant cela, il faut les mettre au centre des expérimentations de la papauté, celle-ci a bien sûr testé sa drogue sur des échantillons de population. Manque de chance, les joueurs seront parmi les cobayes involontaires. Cela a deux buts, tout d’abord les vacciner contre cette drogue ; mais surtout cela permet de les lancer sur l’origine de cette drogue, ils auront en effet envie de savoir qui les a drogué et pourquoi.

La campagne qui suivra cette partie d’introduction se déroulera 5 ans après la Saint Barthélémy, c’est là véritablement que se déroule ce jeu de rôle. Ces 5 ans ne sont pas prévus en terme de jeu, le but est de retrouver les joueurs après une période trouble où les frontières se sont physiquement fermées.

Cette campagne aura comme fil rouge la quête de la vérité dans cette affaire, et accessoirement la découverte d’un
sérum ou l’acceptation des Saevilis comme des êtres à part entière.

Mais le but est aussi d’émailler cette quête principale de multiples aventures annexes qui permettront aux joueurs de découvrir que les Saevilis peuvent vivre sous une forme de société, et que ce ne sont pas que des bêtes. Pour cela, ils seront envoyés dans la zone sauvage afin d’y remplir différentes missions. Soit pour avancer leur quête principale en retrouvant des preuves, soit en partant chercher des personnes « disparues » dont on croit qu’elles sont en vie, soit pour aider les Saevilis à s’échapper, etc…

Les scénarios pourront donc être de différents types, enquête en zone dangereuse, politique afin de déstabiliser la papauté, action/aventure dans la zone sauvage (car même s’ils se sociabilisent, la plupart restent à l’état sauvage)…

Publié dans Saevus

Commenter cet article

Julien De Jaeger 29/01/2010 17:03


arf... mais ça ne doit pas t'empêcher de développer tout ça, on en a connu d'autres, des déçus de concours ;-)


Heuhh 31/01/2010 19:27


On verra quand j'aurais le temps. :)

En attendant, j'ai posté le scénar d'intro.


Julien De Jaeger 26/01/2010 11:42


Hey Heuhh, j'étais passé à côté de la nouvelle, bien content d'être passé par ici ! tout ça m'a l'air bien sympa, vivement la "peut-être-parution"

du survival, du complot, de la sauvagerie, que des trucs qui risquent de me plaire ;-p


Heuhh 29/01/2010 16:29


Yep, ce weekend je mettrais en ligne le scénar d'intro... mais faut pas rêver, j'ai pas passé le premier tour.