Hansa Teutonica, l'école allemande en force

Publié le par Heuhh

Hansa Teutonica est un jeu de plateau pour 2 à 5 joueurs prévu pour une durée de 60-90 minutes. Il est édité par Argemtun Verlag et le créateur est Andreas Steding, auteur notamment de Kogge un jeu qui mériterait d'être plus connu. Il fait parti des jeux qui ont fait parler d'eux lors du salon d'Essen.


Alors, quand on parle de jeu à l'allemande, on pense souvent en premier lieu à cube en bois, faible part de hasard et surtout thème plaqué. Et là, on retrouve parfaitement tout ces éléments, notamment le thème qui... ben qui... rhô ne me demandait pas! Ca parle de marchand, de comptoir... mais bon on s'en fout.


Mécanique d'horloger


Si ce n'est pas le thème que le jeu brille, c'est par contre grâce à une mécanique bien huilée. Chaque joueur possède un plateau individuel sur lequel les 5 actions possibles du jeu sont rappelées, mais aussi, les capacités de chaque joueur qui pourront être améliorées au cours de la partie.


A son tour un joueur effectue autant d'action que sa capacité liée le lui permet. Tout les joueurs commencent en ayant 2 actions possibles par tour. Celles-ci sont :

  • Poser 1 pion

  • Poser un de ses pions à la place d'un pion adverse (cela coute plus cher et permet à l'adversaire de s'étendre).

  • Déplacer de 2 à 5 pions sur le plateau, le nombre dépendra de votre capacité.

  • Récupérer x pions du stock pour les mettre dans votre main, le x dépendra aussi de vos capacités.

  • Finir une route commerciale, quand un jouer possède intégralement une route, il peut la réclamer et ainsi :

    • Se positionner sur un comptoir adjacent à la route,

    • Ou améliorer une capacité si les villes adjacentes le permettent.

Il existe deux autres améliorations possibles de capacités, une pour pouvoir se placer sur des comptoirs spécifiques, et une autre pour des points de victoires à la fin de partie.


Le jeu s'arrête suivant différentes conditions et à ce moment là on compte les points de victoires. Et c'est là que le jeu est intéressant, c'est qu'il y a plusieurs sources de points. Ce qui permettra de varier les stratégies suivant la façon de jouer de ses adversaires.


Le jeu permet pas mal d'interaction, il est fourni avec un plateau recto verso, un coté pour 4-5 joueurs et l'autre pour 2-3 joueurs. Il permet donc d'adapter le nombre d'emplacement au nombre de joueurs. Coté matériel, ça a un style que l'on aimera ou pas, surtout au niveau du plateau.


Le jeu est nerveux, court, les tours s'enchainent sans temps mort, ce qui est très agréable sur ce type de jeu, surtout au vue de l'addiction procurée. En effet, en fin de partie on se dira « mince si j'avais testé ça... » « et si je faisais le morbacks en gênant tout le monde? ». Qui plus est à chaque fois que l'on s'améliore, on récupère de nouveaux pions qui pourront être joués, ce qui est un mécanisme très intéressant.


On pourra le trouver assez facilement sur des sites en lignes pour la modique somme d'une trentaine d'euros.


Points positifs :

  • Quelques mécanismes originaux

  • Partie courte

  • Règles limpides.

Points négatifs :

  • C'est quoi le thème?

  • Graphisme « allemand ».


Bon jeu à tous !

Publié dans JDP

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article