Essen 2010 le bilan

Publié le par Heuhh

Essen, pour ceux qui ne connaissent pas, est la 8ème ville d’Allemagne, traversée par la Rhur elle a deux visages. L’un est triste, composé de cheminées d’usine vomissant leurs fumées dans le doux ciel bleu d’Octobre, l’autre est beau, joyeux et apaisant, il s’agit des quartiers verdoyants du sud. Essen propose chaque année fin Octobre, un rendez vous international autour du jeu.

 

Ce n’est pas moins de 300 jeux qui sont présentés lors de ce salon, incontournable pour la plupart des éditeurs qui en profitent pour sortir leurs nouveautés. Cela a d’ailleurs plusieurs effets pervers. Tout d’abord, le désert ludique qui règne le reste de l’année, comparativement à l’abondance de jeux qui sortent pour Essen. Mais un effet plus grave existe : des éditeurs ne sont pas livrés au dernier moment par leurs fournisseurs. Ce problème existe en partie parce que les éditeurs font leur commande en même temps, mais ce problème existait aussi avant. On peut se demander qu’elle est la part de la Chine dans ce problème. En effet, de plus en plus d’éléments de jeu sont fait en Chine, parfois même l’ensemble du jeu.

 

Cette année fut donc marquée par de nombreux jeux annulés au dernier moment (enfin tout est relatif). Celui dont l’absence m’aura le plus attristé est Letters From Whitechappel, un Scotland Yard-like qui promet énormément.

 

Après une année 2009 qui sentait un peu la crise, nous voilà avec une année 2010 qui sentait le renouveau avec de nombreux jeux alléchants annoncés, de nombreux gros jeux pour gamers. Parmi lequel, nous noterons : Troyes, Navegador, Merkator, Grand Cru, Rio de la Plata, De Vulgari Eloquencia… La liste est plutôt longue et nombreux sont les postulants. Je n’ai pas pu/voulu tester ces jeux sur le salon. Ils ont tellement fait parler d’eux que je suis sûr de pouvoir le faire dans de bonnes conditions. L’avenir nous dira si cet Essen est un grand cru avec de nombreux jeux qui resteront dans les mémoires.

 

Cette année met aussi les extensions à l’honneur, mais on se faisait déjà la remarque l’année dernière, cela dénote une tendance lourde. Bien sûr les jeux de cartes tels que Dominion ou Thunderstone sont faits pour en avoir, cette tendance est donc amplifiée par le type de jeu qui cartonne en ce moment. On s’attend à ce que 51ème Etat et 7 Wonders (les deux gros jeux de cartes de cette année) aient leurs propres extensions par la suite. Je pourrais même citer GOSU (mais ce n’était que sa sortie internationale).

 

Au-delà de ces jeux de cartes, nous avons donc eu des extensions pour de nombreux hit, des extensions qui ont très bien marché.

 

De mon coté Essen a été l’occasion de tester plutôt des jeux plus ou moins courts et dont on parle peu de préférence. Cela m’a permis de dégotter ou simplement essayer Escape from the Alien into outer space, Zombie in my pocket, Mord im Arosa  ou i9n.

 

Je vous parlerais régulièrement des jeux tester durant ce salon, je ne reviendrais pas sur 7 Wonders qui est sûrement la sensation du salon, mais c’est tellement la chronique d’un succès annoncé que l’on n’a pas envie de revenir dessus. Je pense que ça sera le jeu 2010-2011 que je sortirais le plus souvent, la rapidité des parties, la possibilité de jouer de 2 à 7 et la simplicité des règles font que je peux le sortir dans de nombreuses configurations.

 

Je vais quand même vous faire un résumer de ce que j’ai tester ou ce qu’on m’a expliquer et vous dire si : j’adore  je vais retester pour confirmer   indifférence   je ne resteterais pas mais s’il faut je suis passé à coté  beurk à vie 

Hagis

The triumvirate

The resistance

Escape from alien into outer space

Asara 

7 Wonders

Travel Blog

The boss

Klongs

51ème Etat

Dorn

Zombie in my pocket

Baron

I9n

Toscana

Verona

Mora im Arosa

Earth Reborn

Timeline

Le jeu des sushis

Habemus papam 1655

Pirates

Troyes

Thunderstone

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article