Coeur de Jade, le roman de Qin

Publié le par Heuhh

Bonjour, aujourd'hui, une fois n'est pas coutume, je vais vous parler d'une déception. Il s'agit du roman tiré du Jeu de Rôle Qin : Coeur de Jade.

Tout d'abord, le premier tome de cette trilogie (Le Secret des Masques) est sorti en 2007, au format poche. Mais voilà qu'en 2009, au lieu de nous sortir le tome 2 et 3, on nous sort directement l'intégrale. Ah ben oui, mais on me dit que de toute façon la trilogie sort à un prix comparable à l'achat de deux tomes de poche. Ah me voilà rassuré, j'ai donc payé 33 euros (10 pour le premier et 23 pour l'intégrale) la trilogie, alors que les gens qui n'ont pas soutenu le roman eux ne paieront que 23 euros. Ah ben oui, c'est logique. Et puis c'est bien joli de dire c'est que 23 euros pour une intégrale, oui mais je me retrouve avec 1 seul bouquin au lieu de 3, donc une seule couverture, heureusement qu'il n'est pas cher.

Je reproche surtout d'avoir simplement perdu 10 euros, sans qu'on me laisse le choix (c'est juste par principe). Bref, énorme déception sur la démarche commerciale que je trouve plus que limite. On me donne un dernier argument : le tome 1 a été réécrit... Et bien, je peux vous assurer qu'avec 2 ans de décalage, pour lire le tome 2, ce n'est pas génant du tout ! De toute façon, je demande juste d'avoir le choix, c'est tout ! Surtout que là, on ne peut pas dire, "c'est trop cher? T'achête pas!" J'ai le premier, je suis obligé d'acheter si je veux la suite, surtout que revendre mon premier tome, ça serait plus que malhonnète.

Laissons là les éléments qui n'ont aucun lien avec le livre passons au contenu !

J'étais trop accroché par le premier tome pour me laisser gacher mon plaisir pour si peu. J'ai donc foncé et acheté. Il faut dire que le premier tome est tout simplement génial, on n'a qu'une envie c'est de continuer la lecture. Nous avons plusieurs personnages attachants, ayant tous une vraie histoire, avec une psychologie intéressante. L'héroïne est une femme, qui n'est pas un vulgaire stéréptype d'une mystérieuse sauveuse du monde. Que du bon ! On a de plus un style agréable, mélant quelques flashback sans en abuser. L'histoire est simple, on se retrouve dans la Chine au IIème siècle avant JC, la vie de Coeur de Jade change brutalement de direction quand elle voit son village et sa famille se faire massacrer. Suite à un pacte secret, elle deviendra la plus grande combattante des royaumes et aura un rôle très important contre les forces maléfiques qui tenteront d'asservir l'humanité. Elle est accompagnée d'un chevalier errant et d'un fangshi qui l'aideront à accomplir sa destinée.

Vient alors l'immense déception, le deuxième tome, ce n'est pas catastrophique, mais à coté d'un premier tome si réussi, ça saute aux yeux. Dans le deuxième donc, viennent se greffer à l'histoire principale, des dizaines de personnages secondaires, qui sont vraiment secondaires, certains n'ayant vraiment pas assez d'étoffe pour mériter un chapitre, et pourtant ils l'ont. Là où le bas blesse, c'est que l'on ne suis plus que très ponctuellement nos héros du départ, eux qui avaient été si bien présentés, on s'était identifié, les voilà parmi la plèbe. Nous qui nous étions attachés, les voilà maintenant noyés au milieu d'intrigues secondaires (importantes certes, mais trop c'est trop). Bref, on perd l'attachement aux personnages, on n'est plus happé par l'histoire, et on s'en détache. Alors que l'auteur avait vraiment créé des personnages principaux d'une profondeur captivante, il nous les retire pour ne les ressortir que ponctuellement.

Quand arrive le dernier tome, on reste un peu dans cette situation quelques dizaines de pages, mais l'auteur reprend le rythme en main, les événements s'accèlérent et on se recentre un peu plus sur nos héros. Ce dernier tome est vraiment réussi à l'instar du premier, malheureusement étant décroché par le deuxième, je ne le savoure pas comme il le mériterait, et grogne au moindre écart sur des pseuso personnages secondaires inintéressants.

Le style est vraiment bon, il n'y a rien à redire là dessus, même si l'on peu trouver certains passages artificiellement pompeux, ça reste de très bonne qualité. Dans la troisième partie, l'auteur devient plus direct moins dans l'élégance, mais cela convient parfaitement à la situation, même si l'on n'atteint pas la qualité descriptive/dynamique d'un Druss. Bref, si vous aimez le style essayez quand même, mais soyez prévenus.

Je souhaite à l'auteur une bonne continuation.

Bonne lecture !



Publié dans JDR

Commenter cet article

Arii Stef 14/09/2009 23:35

J'ai été déçu également, mais plutôt par l'intrigue : je trouve que l'orgie de surnaturel tue la magie. J'avais bien aimé le premier également, mais visite aux enfers, mort vivant chelou, bastons avec un dieu réincarné : ça m'a fait penser à un scénar d'AD&D avec le boss de fin de niveau. Bon, au bord de la piscine, la lecture était malgré tout agréable.

Heuhh 15/09/2009 09:12


C'est vrai que c'était aussi un peu too much... M'enfin...