Coyote, jouer aux indiens chez soi

Publié le par Heuhh

Dans la série jeu de Bluff j’appelle Coyotte ! Alors il existe plusieurs éditions, la différence la plus notable est dans l’édition pocket où les plumes sont remplacées par un scratch. Ce jeu est prévu pour 2 à 6 joueurs pour une demi-heure. Je ne vous cache pas qu’étant donné que c’est un jeu d’ambiance, plus on est de fous plus on rit.

Le jeu contient des bandeaux de couleur, des plumes (trois par couleur) et un paquet de cartes. Chaque joueur choisi un bandeau et y coince les plumes. L’ambiance est immédiate avec ces accessoires, ensuite chacun prend une carte sans la regarder et la coince entre le front et le bandeau afin que tout le monde puisse voir le chiffre indiqué.

Ensuite le premier joueur donne un nombre qu’il pense correspondre à au plus la somme des cartes, son voisin monte s’il pense qu’il reste sous la somme ou l’accuse de s’être trompé ainsi de suite. Dés qu’il y a accusation on enlève les cartes et on fait la somme, celui qui se trompe perd une plume, on défausse les cartes et on en pioche des nouvelles. Dés que l’on a perdu la dernière plume on est éliminé le dernier jouer à en avoir a gagné.

Bon ce qui fait l’intérêt du jeu c’est tout d’abord 4 cartes.

> La carte tipi fait qu’au moment de faire la somme, on la remplace par une autre de la pioche.

> La carte Squaw annule la plus forte carte indien.

> La carte Chef Indien double toute les cartes indiens.

> La carte pleine lune fait que l’on remélangera toutes les cartes.

Bien il y a des cartes positives et négatives, ce qui fait le sel du jeu c’est donc d’arriver à bluffer ses adversaires en leur faisant croire soit qu’ils ont une très petite carte, soit le chef indien. Le fait qu’on élimine les cartes à chaque tour (sauf en cas de carte pleine lune), rend aussi le jeu un peu malin dans le sens, « tiens on sait ce qui est passé donc il peut rester ça ».

Le jeu ne s’arrête pas là, il existe une règle optionnelle, il s’agit (suivant la version) soit d’une carte Sorcier soit d’un jeton spécial, que l’on peut utiliser une fois par manche et qui permet différents effets. Soit de redonner le même chiffre que le joueur précédent, soit de changer le tour de jeu, soit de demander à un adversaire de prendre une carte en plus.

Bref un bon jeu d’ambiance, à sortir de temps en temps pour l’apéro, on s’en lasse quand même assez vite.

Points forts :

-          Fun

-          Simple

-          Le matos avec bandeau et plume

Points faibles :

-          On en fait finalement vite le tour.
-     C'est un jeu de Bluff et ça ne convient pas à tout le monde.
-     Et puis yen a qui n'aiment pas porter des plumes sur la tête.

Bon jeu à tous !

Photo issue du site Trictrac

Publié dans JDP

Commenter cet article