Arnaud Levallois - Warsaw

Publié le par Heuhh

Allez hop ! Une autre nouvelle pour le jeu de rôle WarsaW, je m’excuse par avance, car j’ai un peu la flemme de le relire, donc il n’y a qu’une relecture, et donc le style est un peu léger. Malgré tout j’espère que vous passerez une agréable lecture.



Le Barman lui avait dit qu’il pourrait trouver des infos auprès d’un clan qui contrôlait une sorte de casse. Il lui avait bien précisé qu’il fallait être sur ses gardes là-bas et qu’au moindre faux pas il n’obtiendrait rien d’autre qu’une balle de plomb dans le bide.


Lorsqu’il s’approcha de la zone indiquée sur son plan, il vit un homme en faction armé d’une arme automatique, il était adossé à une carcasse de bus qui s’emblait encore tenir sur ses roues. Elle barrait l’entrée d’un parc qui était rempli d’autres épaves de véhicules.

Deux immeubles encadraient cette sorte de parc, dans lesquels des guetteurs se tenaient prêt à faire feu. Il ne voyait rien d’ici, c’était le Barman qui lui avait expliqué. L’homme posté à l’entrée semblait incroyablement décontracté, une main tenait sa clope, et l’autre était fourrée dans la poche de son pantalon. Arnaud LeVallois s’approcha de la manière la plus naturelle qu’il put afficher, en évitant de fixer les immeubles environnants, et lança d’une voix
moins assurée que son allure.

« Bonjour, je viens voir Der Wolf de la part de son vieux cousin le Barman, il aimerait bien le serrer dans ses bras mais il m’envoie à sa place. Pouvez-vous me mener à lui ? ». Répète fidèlement ce que je viens de te dire, ne rajoute ni n’enlève rien, et cela fera la différence entre la mort et un jour de plus à vivre. Le Barman avait ponctué sa phrase par un rire bien gras.

L’homme ne dit rien, il eu juste un signe de tête vers le bus, Arnaud Levallois compris qu’il était autorisé à passer. Aussitôt contourné, un homme se présenta à lui :

« Bonjour à toi ami de notre ami, je vais t’emmener à notre chef mais avant de continuer ta route, tu vas devoir laisser tes armes ici. ». Il s’exécuta de bonne grâce, et se débarrassa de son couteau.

Il suivi son guide jusqu’à un bâtiment fait d’amoncellement de voiture et de véhicules militaires, ils avaient croisé des hommes qui jouaient aux cartes, préparaient à manger, vivaient en quelque sorte une vie normale. Il entra dans la bâtisse, il y faisait relativement sombre, la lumière ne venait que de quelques trous éparts entre les véhicules.

« Assis toi donc. » Un homme était derrière un bureau, il s’était levé et indiquait un siège. Le guide resta debout, planté là tout au long de la conversation impassible à ce qui se dit.

« On m’a prévenu de ton arrivée, il paraitrait que tu cherches un remède afin de ne pas sombrer dans la folie. On t’a bien sûr conduit vers moi, sachant que je possède de nombreux stocks de médicaments malgré leur rareté et même l’origine militaire de ceux-ci. Mes sources sont-elles exactes ? » Un sourire s’allongea sur la face parcheminée de Der Wolf, montrer à ses invités qu’il en savait beaucoup sur eux l’amusait beaucoup apparemment.

Arnaud Levallois jeta un regard sur le garde mais décida de se lancer même en présence de témoin. « C’est exact. Vous a-t-on aussi dit pourquoi je risque de tomber dans la folie ? »

Der Wolf ne s’attendait pas à cette question, il pensait plutôt qu’il allait lui demander le prix de ses services, mais au lieu de ça, il obtint une autre question. « On ne m’a pas renseigné sur ce point. Mais à WarsaW, il existe de nombreuses sources de folies. Les nations de par le monde doivent nous prendre pour exemple en matière de folie. » La blague, si s’en était une, fit rire le garde, par politesse ou parce qu’il s’agissait d’une blague récurrente, Arnaud Levallois n’en savait rien.

« Pourtant, cela pourrait être plus intéressant que vous ne pouvez penser. » Der Wolf resta sans voix, il avait entendu la fin de la phrase sans que son interlocuteur n’ait bougé les lèvres.

Publié dans JDR

Commenter cet article

Wyatt Scurlock 03/07/2009 15:28

Très sympa comme nouvelle !
Le nom du personnage principal est bien français, étrange, intriguant.

Et belle illustration, aussi.

Heuhh 03/07/2009 16:37


Merci!

Héhé... On peut trouver de tout à WarsaW (dans les limites des gouts des joueurs). :)