Les Vents du Nord un jeu de carte poid lourd

Publié le par Heuhh

Aujourd’hui un petit retour sur un des jeux qui est ressortie du lot des sortis d’Essen 2007, Les Vents du Nord (Vor Dem Wind en VO). Essen c’est l’événement ludique annuel où une majeure parti des sorties en jeux de société est réalisée (ou au moins leur présentation).

 

Les Vents du Nord est un jeu édité par Phalanx Games, qui on ne peut pas dire qu’ils ont une ludothèque qui sort du lot. Là ils nous offrent un jeu de carte bien sympa avec des mécanismes assez originaux. Personnellement je n’accroche pas à ce jeu, mais j’en reconnais les grandes qualités. Il est prévu pour 2 à 4 joueurs pour une durée d’une heure trente, deux heures.

 

Les joueurs devront dans ce jeu, récupérer des marchandises (parmi 4 possibles), les stocker dans leur entrepôt et enfin les expédier sur des bateaux, qui ne peuvent accueillir qu’une combinaison spécifique de marchandises (entre 1 et 4).

 

Pour cela le jeu se décompose en manche qui elle-même se décompose en tour. Le tour se déroule de la manière suivante :

 

1/ le premier joueur va choisir dans 3 tas différents des cartes actions avec un maximum de 2 cartes par tas. Les 3 tas représentent les cartes permettant de récupérer des ressources, celles pour stocker et enfin celles pour expédier (qui permettent au choix aussi de prendre seulement des sous). Il prend autant de cartes que de joueur.

 

2/ Puis, il choisit une action, les autres joueurs à tour de rôle pourront ensuite choisir une action restante ou miser pour acheter une action choisie. Le joueur aura le choix d’accepter la somme où de la payer pour garder la carte. Un joueur qui a ainsi accepté des sous ne pourra pas choisir de cartes, et une carte ainsi achetée ne pourra pas être re-achetée.

 

3/ Les joueurs résolvent les actions qu’ils ont (ou pas s’ils ont pris des sous). Lorsqu’un joueur charge un bateau il le récupère pour symboliser les points de victoire.

 

4/ On vérifie la condition de victoire (dés qu’un joueur à xx points de victoires) ou celle de fin de manche (elle se termine dés qu’il ne reste que 0, 1 ou 2 bateau).


Les petits plus

Le jeu est pimenté grâce à des cartes spéciales qui peuvent être prise en main au lieu d’être jouées en « 3 ». Il existe par exemple, la carte qui permet de mettre directement des denrées dans son stock depuis la « banque », celle qui permet d’échanger une ou deux cartes de son stock avec sa main ou un stock adverse… Une carte me gène un peu, celle qui permet de dire à un joueur, toi tu me donnes ta carte, tu ne peux rien y faire et la banque t’indemnise de 5. Sachant que des cartes convoitées montent à 10 et plus, l’indemnisation n’est pas très convaincante.

 

Autre piment au jeu, en fin de manche, certaines denrées périment (c’est français ?), il faudra faire attention à ne pas avoir trop de stock en fin de manche ce qui pourtant est très puissant au vu de la manche suivante.

 

Bref, un jeu très malin, avec pleins de bonnes idées servi par un matériel de bonne qualité. Le pourquoi que je n’accroche pas, ben je ne sais pas, ça ne me parle pas.

 

Points positifs :

- Qualité/prix du jeu (ben oui un jeu de carte c’est pas cher et pourquoi il a la qualité d’un jeu de plateau)

- Mécanismes intelligents et plutôt originaux

 

Points négatifs :

- Une carte me gâche un peu le jeu

- Perso je n’accroche pas

 

Bon jeu !

Photo issue du site Trictrac.

Publié dans JDP

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article