Les jeux de cartes Amigo (5/5) : Bohnanza

Publié le par Heuhh

Allez hop, voici le 5ème et dernier jeu de ma petite série les jeux de cartes de chez Amigo : Bohnanza (1997 – 2003 pour la VF)


Tout d’abord, c’est un jeu qui a reçu un succès tel qu’il existe de nombreuses extensions (environ 13 pour la VO). D’ailleurs la VF inclus de base la première extension ce qui lui permet d’être jouée de 3 à 7 joueurs.

Autre avantage à la VF, c’est que le texte sur les cartes même s’il n’influe pas le jeu, c’est des jeux de mots, qui sont plus sympas en français qu’en allemand.


Le but du jeu :
être le plus riche à la fin de la partie.


Le jeu est composé de carte représentant des types de haricots, sur la carte on trouve : le nom du haricot, le nombre d’exemplaire de ce type d’haricot dans le jeu, ainsi que la valeur de revente.


Pour cela le joueur aura à ça disposition deux champs (virtuels), dans lesquels il pourra planter seulement un type de haricot à la fois et lorsqu’il décidera de les arracher, il empochera une somme correspondant au change indiqué sur la carte.


Un point de règle important dans ce jeu : les joueurs ne peuvent trier leur main. Les cartes qu’ils piochent vont à la fin de la main, et celles qu’il joue sont celle du début de la main.


A chaque tour le joueur doit :


Poser la première carte de sa main dans un des deux champs, si les deux champs sont occupés par deux types de haricots différents de celui en main, il faut faire de la place et donc arracher un champ. Il peut s’il le veut poser la suivante.


Ensuite il pioche deux cartes qu’il pose face visible, il peut les échanger avec les autres joueurs, ce qui permettra à ces autres joueurs de se débarrasser de cartes « nuisibles ». Toutes les cartes échangées sont plantées de suite. S’il n’y pas d’échange pour une ou deux cartes, le joueur doit les planter quittent à arracher des haricots pour faire de la place.

-  Et enfin il pioche 3 cartes qu’il met dans sa main.
 

A tout moment un joueur peut acheter un troisième champ.

C’est un jeu de marchandage très rapide, aux conséquences très simples. Les joueurs voient facilement s’ils se font avoir sur un échange vu que la rareté ainsi que les gains de chaque carte sont inscrits dessus. Ce qui n’est pas aussi évident dans d’autres jeux de ce type là.


Points forts :

-          Facile d'accès

-          Jeu d’échange simple

-          Amusant

-          Vaste gamme

 

Points Faibles :

-          Il faut aimer l'intéraction par l'échange


Bon jeu !

Photo issue du site Trictrac

Publié dans JDP

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article