Les jeux dit « Stop ou encore » 2/2 - Cloud 9

Publié le par Heuhh

Donc pour poursuivre la série des stop ou encore (Les jeux dit « Stop ou encore » 1/2 - Diamant ), aujourd’hui nous allons parler de Cloud 9 édité par out of the box en 1999. Le jeu est prévu pour 2 à 6 joueurs (plus on est de fou…), la durée d’une partie est d’une demi heure avec 5 minutes d’explications de règles.


Les joueurs sont dans une montgolfière, à tour de rôle ils la pilotent et pourront à chaque palier descendre ou continuer de monter, bien sûr plus ils descendent tard plus ils gagnent de points. Le matériel est super sympa avec une nacelle de montgolfière surélevée (cf photo).


But du jeu : Dépasser 50 points.


Le jeu se déroule en manches et s’arrêtera à la fin de la manche où un joueur dépasse 50 points. Lors d’une manche il y a un premier pilote qui lance autant de dés qu’indiqué sur la case où se trouve la nacelle, la première case faisant jeter 2 dés. Ces dés sont spéciaux sur les faces il n’y a pas des chiffres mais des couleurs (ou pas). Donc à son tour un pilote jette les dés, ensuite à tour de rôle chaque joueur dit s’il reste dans la nacelle ou non. Les joueurs qui descendent, marquent les points indiqués sur la case. Lorsque le tour est fait le pilote (qui ne peut pas descendre), fourni les couleurs demandées. S’il ne les a pas, tout le monde descend jusqu’à la première case sans marquer de points. Lorsque le pilote fourni, on monte d’une case et le pilote tourne.


Toute la finesse du jeu est d’arriver à sentir quand un joueur ne pourra pas fournir. On pourra descendre pour une autre raison que le manque de confiance envers le pilote, si l’on est le prochain à piloter et que l’on ne le sent pas. Le jeu est simple, fluide et fun, de plus une carte spéciale ajoute un peu de piment que demander de plus.


Points Forts :

-         Simplicité

-         Ambiance


Ponts Faibles :

-         Les fins de parties qui peuvent parfois être du quitte ou double

 

Bon jeu !


Photos issues du site Trictrac.

Publié dans JDP

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article