Petits meurtres et faits divers - un des meilleurs jeux d'ambiance

Publié le par Heuhh

Dans ce jeu, les joueurs interpréteront : un inspecteur qui enquêtera sur un meurtre ou un fait divers (d’où le titre ;)), 5 suspects qui auront quelque chose à se reprocher.. .ou pas, et un greffier qui sera là pour vérifier si les suspects ne se trompent pas.

Pour 4 à 7 joueurs, mais je le trouve meilleur à 6-7.

Durée d’une partie 20-30 minutes suivant le degré de réflexion de l’inspecteur.

But du jeu : avoir le plus de points de victoire, mais je déconseille de le jouer de cette façon, j’préfère juste m’amuser, et que tout le monde soit fairplay sans décompte de points.

Comment que ça ce passe ? Ben c’est simple, chaque joueur prend un bouquin (inspecteur, greffier ou un des 5 suspects). Parmi les suspects, il y a un bouquin « coupable », donc ce suspect sera le coupable. L’inspecteur choisi une page du livre numérotée par la date indiquée dessus (ex : le 21 janvier). En plus de cette date et du titre de l’affaire les joueurs auront :

-          L’inspecteur aura sur la page, le fait divers à résoudre (ex : « qui a poussé mémé dans les orties ? »), les 5 suspects avec leur nom et une phrase pour les introduire dans l’histoire.

-          Les suspects auront leur nom et 2 listes de 3 mots. Les 4 innocents auront les mêmes mots, alors que le coupable aura 6 mots différents.

-          Le greffier aura les 12 mots (coupable et innocents) et le nom du coupable.

Déroulement de la partie : l’inspecteur choisi d’interroger un des suspects, celui-ci aura 1 minute pour raconter une histoire (ex : donner son alibi ou accuser un autre joueur), dans laquelle devront apparaitre les 3 premiers mots indiqués sur sa page. En essayant de broder un maximum et de sortir des mots bizarres. Il est conseillé à l’inspecteur de ne pas interrompre le suspect, 1 minute ça passe assez vite. Ainsi de suite, jusqu'à ce qu'il ait vu tout les suspects. Il recommence à les interroger mais là les suspects n’ont plus que 30s pour caser les 3 autres mots (et là ça va vite). Le greffier vérifie à chaque fois que les 3 mots sont dits.

Quand il aura entendu 2 fois tout les suspects, l’inspecteur devra trouver le coupable en trouvant celui qui avait des mots différents. Alors c’est sûr faut être fairplay et donc respecter le timing et protéger le coupable en balançant pleins de mots. Si l’on joue avec des joueurs non fairplay, faut utiliser les points, et dépasser le timing fait perdre des points, se faire accuser injustement rapporte des points, ne pas trouver le meurtrier c’est mieux pour les innocents…

En conclusion : Un très bon jeu, qui malheureusement ne se joue pas avec tout le monde. Il faut que les joueurs soient motivés (et ce n’est pas une question d’imagination). Il suffit juste d’avoir l’envie, car en fait tout le monde sait s’inventer un alibi, rappelez vous quand vous étiez enfant.

Et oui car combien de fois une partie est gâchée par un joueur qui n’arrive pas à sortir une phrase et fini par un « yen a marre ! J’étais dans la voiture pour aller à l’hôtel et j’ai vu des martiens » alors que ses mots étaient : voiture – hôtel – martien.

Ce jeu reste quand même très simple, à expliquer et à jouer. Il est en plus de cela servi par un matériel super classe.

Points forts :

-          L’ambiance

-          Poilant x2

-          Rejouabilité très grande avec 200-300 histoires

-          Les « affaires » burlesques qui permettent déjà des situations drôles

-          Le matériel (7 bouquins de très bonne qualité)

Points faible :

-          Ca ne se joue pas avec n’importe qui

-          Meilleur à 6-7 donc limitatif

Publié dans JDP

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article