Rétrospective des Tric Trac d'Or 2007

Publié le par Heuhh

Bonne année à tous et meilleurs voeux!!!!!!!!!!

Après la rétrospective des Tric trac d’or 2008 , voyons celle de 2007. Edition à laquelle j’ai pu participer et donc donner mon classement. Cette année là, il s’est déroulé à Montcuq, du fait du buzz autour du concours sur le Monopoly et du choix par vote des villes qui apparaissent dessus. Montcuq largement plébiscité par les internautes aura eu droit finalement à une édition spéciale ce qui évite de se retrouver avec Montcuq à la place de Rue de la paix.

 

Bien on commence par le résultat officiel : link

  1. "Les Princes de Florence" de Richard Ulrich et Wolfgang Kramer chez Ystari Games (186 points)
  2. "Shogun" de Dirk Henn chez Queen Games (142 points)
  3. "Les Piliers de la Terre" de Michael Rieneck et Stefan Stadler chez Filosofia (132 points)
  4. "Caylus Magna Carta" de William Attia chez Ystari Games (131 points)
  5. "Notre Dame" de Stefan Feld chez Filosofia (127 points)
  6. "Imperial" de Mac Gerdts chez EggertSpiele (111 points)
  7. "Taluva" de Marcel-André Casasola-Merkle chez Hans im Glück (107 points)
  8. "Horreur à Arkham" de Kevin Wilson et Richard Launius chez Ubik (86 points)
  9. "Pitch Bowl" de chez Daniel Quodbach chez Groddur Productions (84 points)
  10. "BattleLore" de Richard Borg chez Days Of Wonder (66 points)

 

Princes de Florence : il s’agit d’une réédition d’un jeu qui date de 2000 édité en Allemand et en Anglais, il lui manquait l’édition française, chose faite par la petite maison d’édition dynamique qu’est Ystari. Edition qui a vu l’ajout de deux variantes. Dans Prince de Florence, chaque joueur joue le rôle d’un mécène italien dont le but et d’attirer dans sa villa des artistes afin qu’ils réalisent pour lui les plus belles œuvres. Pour cela les joueurs devront acheter aux enchères les « aménagements » qui attireront le mieux les artistes, des saltimbanques, mettre une forêt pour l’astronome, des libertés comme la liberté de voyager pour le poète. Le joueur pourra aussi acheter des bâtiments (le théâtre pour le poète) afin aussi que les artistes soient dans les meilleures conditions pour faire les meilleures œuvres. On pourra aussi acheter des cartes de prestiges qui permettront de marquer qques points supplémentaire en fin de partie. Bref un jeu qui mélange enchère et gestion, très bien équilibré et qui propose un important renouvellement. Son seul défaut à mes yeux, c’est qu’il n’est intéressant (car tendu) à 5.

 

Shogun : Là aussi une réédition d’un ancien jeu Allemand : Wallenstein (2002). Cette fois ci il s’agit d’une refonte du thème et qques changement de règle. Un très bon jeu de conquête, bien qu’il reste très statique. En effet, il n’y a la possibilité que de faire 2 attaques par round, soit 12 attaques. Le jeu se déroule sur 2  ans (2 tours) et chaque année est composée de 4 saisons (rounds). L’hiver étant plutôt un round administratif il n’y a que 3 round par tour. L’originalité de ce jeu vient de plusieurs points : le système d’action. A chaque tour le joueur à la possibilité de faire 10 actions, pour cela il suffit de choisir une carte territoire qu’il possède et le mettre sur l’action. Ainsi on ne peut faire qu’une action par territoire. Et vue le nombre de territoire, on ne fera pas les 10 actions à chaque tours. Donc on programme les actions et on les résout dans un ordre tiré aléatoirement au début de la saison. L’autre originalité vient du système de combat. On jette tout les protagonistes dans une tour de combat infernale, ceux qui en sortent sont les survivants. Et ceux qui se retrouvent coincé pourront ressortir plus tard. Un joueur qui perd un combat à plus de chance de gagner le suivant. Bref un très bon jeu, dont le seul défaut et l’aspect un peu statique pour un jeu de conquête.

 

Les piliers de la terre : Bon je ne suis pas très objectif en n’aimant pas ce jeu. Il s’agit d’un jeu de placement de pions sur des cases permettant une action. Malheureusement je suis un peu refroidie par le fait que l’on ne pose pas son pion chacun son tour mais que l’on est tiré au sort. Bref pas pour moi, pour cet aspect trop aléatoire.

 

Caylus Magna Carta : sympathique jeu de carte, court, nerveux. On y retrouve tout le sel de son grand frère Caylus (qui lui est un gros jeu de plateau). Je lui préfère San juan, comme pour Race for the galaxy (cf l’article : Rétrospective des Tric Trac d'Or 2008 ).

En tout cas, c’est rigolo de retrouver deux années d’affilées deux jeux de ce gabarit.

 

Notre Dame : un jeu Aléa, du classique Allemand, dont l’originalité est que le choix des cartes (qui représentent les actions qui seront jouées par les joueurs) se fait en draft.

 

Impérial : très bon jeu de gestion, dont la principale originalité et que l’on ne possède pas les pays, et donc l’on peut faire prospérer un pays et ne pas tirer les fruits de notre labeur.

 

Taluva : c’est le genre de jeu que je n’aime pas, du type Carcasonne. Un jeu de pose de tuile typique, on pioche une tuile et on regarde comment en tirer le meilleur bénéfice en la posant. Un peu comme les dominos en plus hasardeux (attention il y a un peu de mauvaise foi dans cette dernière phrase ;))

 

Horreur à Arkham : là aussi une réédition d’un vieux jeux de plateau qui date de 1987, la version anglaise de cette réédition date elle de 2005. Excellent jeu coopératif, où chaque joueur joue le rôle d’un investigateur qui lutte contre les grands anciens. Alors en 2008 il y a eu Pandémie, qui est beaucoup plus court et facile d’accès, et c’est je pense le point faible de HàA : la difficulté et la longueur. Mais l’esprit Appel de Cthulhu est présent.

 

Pitch Bowl : Si on aime Blood Bowl et Pitch Car, il n’y a aucune raison de ne pas aimer Pitch Bowl. Un des deux jeu à deux de la sélection (comme Kamhaté cette année) il paie cette limitation par une place qui ne correspond pas forcément à la qualité réelle. Il s’agira de joueur au football américain à coup de « pitch ». Excellent et beaucoup plus fin qu’il n’y parait.

 

Battllore : bon j’aime bien le système de jeu de Battlelore (que l’on retrouve dans Mémoir 44) mais bon dans la catégorie guerre à deux, il y a mieux. Après si l’on cherche un jeu simple, rapide à mettre en place, qui ne demande pas un gros investissement, il faut foncer.

 

Donc pour conclure je vous donne mon classement :

1/ Shogun

2/ Prince de Florence

3/ Horreur à Arkham

4/ Pitch Bowl

5/ Impérial

6/ Caylus Magna Carta

7/ Notre Dame

8/ Pilier de la terre

9/ Battelore

10/ Taluva

Publié dans JDP

Commenter cet article